Administrateur. Action Sapeurs-Pompiers Volontaires membre GSNSPV affilié à la Fnact-CFTC.

Je m'exprime sur ce forum en temps que membre d'un syndicat de sapeurs-pompiers, comme le font les syndicats des SPP. Je ne conteste pas ma hiérarchie, je relève les dysfonctionnements que je porte à la connaissance de tous ce qui lisent ce forum.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour et bienvenue. Joyeuses fêtes de fin d'année 2016 et bonnes gardes à tous !!!!!
Côte-d'Or : un incendie de pavillon aurait-il pu être maîtrisé plus tôt ?
Pour les utilisateurs de Birdy 3 bon à savoir

Partagez | 
 

 Une femme pompier tente de s’immoler par le feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominique
Admin
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 56
Localisation : Longaulnay

MessageSujet: Une femme pompier tente de s’immoler par le feu   Dim 25 Nov - 14:08

Une femme de 58 ans, commandant chez les pompiers de Moselle, a tenté de s’immoler par le feu, vendredi. En grande souffrance professionnelle, elle avait déposé plainte, comme d’autres, en 2010, pour harcèlement.

Grièvement brûlée aux membres supérieurs et au visage, une femme officier du corps des sapeurs-pompiers de la Moselle a été prise en charge par le Samu à son domicile de Marly et transférée, vendredi après-midi, à l’hôpital de Mercy. Réaction de la hiérarchie du Service départemental d’incendie et de secours (Sdis), hier : « On ne commente pas pour le moment ce fait divers. » Derrière ces mots linéaires, il y a la volonté de savoir exactement ce qu’il s’est passé avant de se prononcer. Une certaine gêne, aussi.
Selon plusieurs sources, la femme de 58 ans a attenté à sa vie en s’immolant par le feu. Un membre du corps médical décrit « des brûlures au 1 er et au 2 e degrés. Les voies respiratoires n’ont pas été touchées. Son état de santé est rassurant. Concernant son état psychologique, je ne peux pas me prononcer… » Ce n’est pas la première fois que la quinquagénaire arrive à de telles extrémités. En 2010, ce commandant professionnel de 58 ans, docteur en pharmacie, avait absorbé une surdose de médicaments. Un de ses proches note aujourd’hui, avec peine et angoisse, « une terrible escalade. »


Le trait d’union entre les deux faits, le cadre professionnel. Dans une plainte transmise au procureur de la République de Metz, il y a deux ans, elle décrivait un contexte dans lequel « elle se sentait déstabilisée, diminuée, rabaissée depuis des années » par sa hiérarchie. Les mots « humiliation », « harcèlement moral » et « mesures vexatoires » ponctuaient chacune de ses phrases. Un peu honteuse de cette tentative de suicide, elle racontait, le 1 er août 2010 dans nos colonnes, avoir « agi pour que l’on sache ce qui se passe au sein du Sdis. Car cela doit s’arrêter. »
Les victimes attendent les décisions judiciaires
Ses suppliques s’ajoutaient alors à sept autres plaintes pour harcèlement, déposées par des cadres administratives œuvrant au sein de la direction du Sdis, à Saint-Julien-lès-Metz. Autre drame, en juin 2010 : une plaignante absorbait des médicaments sur son lieu de travail et laissait une lettre livrant sa détresse professionnelle.
Cela fait deux ans, déjà. Et depuis ? Une information judiciaire a été ouverte par le parquet. Et les juges se succèdent à un rythme effréné au pôle de l’instruction, sans pouvoir mener les investigations à leur terme. Les victimes « ont le sentiment de ne pas avoir été entendues », regrette l’une d’elles.
La femme commandant se trouve en arrêt maladie depuis plus de deux ans. « Elle espérait reprendre prochainement le travail mais il y a quelques jours, elle me disait que les conditions n’étaient pas réunies. Elle était très angoissée. Elle n’allait de nouveau pas très bien, prétend un collègue. Privée de boulot, elle se sentait très seule. C’est ensuite un engrenage. Jusqu’au jour où elle ira trop loin.

Source : http://www.incendie-securite.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspv-du-35.forumgratuit.org
 
Une femme pompier tente de s’immoler par le feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marne : Une femme pompier gravement brûlée
» Marne : Une femme pompier gravement brûlée
» Seignelay - 89 - Une jeune femme tente de s'immoler devant la gendarmerie de Seignelay.
» Passer 2 ou 3 jours en femme et en voyage vous tente?
» tente à balles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Administrateur. Action Sapeurs-Pompiers Volontaires membre GSNSPV affilié à la Fnact-CFTC. :: Actualité. :: Autres départements-
Sauter vers: