Administrateur. Action Sapeurs-Pompiers Volontaires membre GSNSPV affilié à la Fnact-CFTC.

Je m'exprime sur ce forum en temps que membre d'un syndicat de sapeurs-pompiers, comme le font les syndicats des SPP. Je ne conteste pas ma hiérarchie, je relève les dysfonctionnements que je porte à la connaissance de tous ce qui lisent ce forum.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour et bienvenue. Joyeuses fêtes de fin d'année 2016 et bonnes gardes à tous !!!!!
Côte-d'Or : un incendie de pavillon aurait-il pu être maîtrisé plus tôt ?
Pour les utilisateurs de Birdy 3 bon à savoir

Partagez | 
 

 formation militaire au sdis 35!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dominique
Admin
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 56
Localisation : Longaulnay

MessageSujet: formation militaire au sdis 35!!!!!   Mer 2 Mai - 16:53

Compte rendu:

Le 24 avril 2012 Caporal LAMIRAND Dominique, CIS de ................

A l’attention du Directeur Départemental, sous couvert de Monsieur le Commandant ...................., Chef du Groupement Territorial.................

J’ai l’honneur de vous rendre compte des faits suivants : Stagiaire à la ................. organisée du ........... au cis de .........., j’ai du intervenir durant la journée du 23 avril, afin de faire cesser une situation contraire aux règles de formation du sdis 35, à sa charte des valeurs et à son règlement intérieur.

Les faits :
Suite à la pause du matin au environ de 10h45, au retour en salle, un des formateurs, caporal chef, nous informe, que durant le stage il faudra : arriver rasé, avoir les rangers cirées et se lever quand un officier entrera dans la salle de cours. Celui-ci porte également à notre connaissance que les rangers de 2 stagiaires ne sont pas cirées et nous donnes l’ordre de nous mettre en position afin d’effectuer 5 pompes. Une partie des stagiaires se met en position, c’est à ce moment précis, que j’ai pris la parole en portant à la connaissance du caporal chef que ce genre de pratique était strictement interdit au seins du sdis 35 et que durant ma présence au sein du groupe de stagiaire aucun des stagiaires ne subirait ce type de brimade totalement illégale et répréhensible par la loi. Le caporal chef a levé aussitôt son ordre, a demandé aux stagiaires de rejoindre leurs places et m’a informé que ce problème serait réglé ultérieurement.

Par la suite, Le lieutenant, chef de centre de .......... m’informe qu’il s’agit là d’une pratique très courante, non qualifiée de brimade. Il s’agirait selon ses propos d’une méthode ludique permettant de fédérer un groupe, celui-ci me précise que cette activité est présente durant les exercices de sport. J’informe le lieutenant avec le respect qui lui est dût, que cet exercice, doit être réalisé uniquement pendant les séances de sport, en présence d’un formateur sport après un échauffement et en tenue de sport.

En début d’après-midi nouveau débat sur le même sujet. Un nouveau formateur, sergent-chef ayant débattu avec les formateurs du matin, nous informe avant de commencer les cours qu’il valide l’usage des « jeux ludiques » qu’il en a toujours été ainsi durant les formations et, que si un stagiaire refusait de le faire il serait vu individuellement sur les raisons de son refus.

J’ai donc repris la parole, en réitérant la même réponse fournit le matin même au lieutenant et en précisant que l’on pouvait qualifier son souhait d’entretenir individuellement les stagiaires d’intimidation. Je l’ai également informé que revenir sur les faits du matin qui pour moi étaient classés, me mettait dans l’obligation de faire un rapport sur les incidents de la journée. Il me rétorqua que cela n’était pas grave, puisqu’il en ferait de même.
J’ai de ce fait pris la décision de finir ma journée de stage, d’informer aussitôt le Directeur des Territoires, et de ne pas poursuivre le stage.

Je reste à votre entière disposition, cordialement caporal Lamirand Dominique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspv-du-35.forumgratuit.org
Dominique
Admin
avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 56
Localisation : Longaulnay

MessageSujet: Réponse   Mer 2 Mai - 17:05

Le 26 avril 2012 10:41, Commandant............................................ a écrit :

Bonjour mon colonel,



Suite à notre échange sur le sujet hier, je me permets de vous rendre compte des dispositions et échanges réalisés hier avec les protagonistes de cet évènement. En effet, au regard du compte rendu formalisé par le Sapeur LAMIRAND du CIS ..............., j’ai réalisé les actions suivantes :



Avec l’encadrement de la formation (Ltn ........... et son équipe) :



Un échange a été réalisé hier entre 14 h 00 et 14 h 30
Ils ont fait part de leur regret d’avoir généré cette situation et notamment qu’un stagiaire est quitté la formation. Ils regrettent également que le temps d’échange entre le directeur de stage, le chef du service formation du GT ........... et le stagiaire programmé le mardi matin n’ai pu avoir lieu.
Ils m’ont expliqué les pratiques mises en œuvre dans le cadre de l’encadrement de ces formations (et notamment la réalisation de pompes à vocation ludique et de cohésion).



Sur ces éléments, je leur ai indiqué que :



Je comprenais l’objectif des « jeux ludiques » mis en place mais attirait leur attention sur les conditions de mise en oeuvre
J’attendais de leur part qu’il formalise ces pratiques au travers de règles du jeu de déroulement de la formation construites de façon consensuelles entre les formateurs et les stagiaires et qu’en aucun cas elles ne puissent s’imposer à un stagiaire.
J’avais apprécié la démarche de communication et de tentative d’apaisement de la situation en les invitant à poursuivre selon cette voie tout en veillant à renforcer encore la communication et la recherche de solutions consensuelles.
Je ne pouvais accepter malgré tout que des stagiaires puissent quitter une formation après l’avoir débuter pour ce type de motif.





Avec le stagiaire (Sap LAMIRAND) :



Un échange a été réalisé par téléphone hier à l’issue de l’entretien avec les formateurs et que celui-ci a été très constructif et collaboratif.
Cet agent m’a fait part de son ressenti quand aux pratiques des formateurs même s’il en comprend l’objectif. Il regrette simplement la forme qui conduit la mise en oeuvre de ceux-ci.
Son départ de la formation se place plus dans un objectif de ne pas perturber la suite du stage par rapport à la position prise que d’une volonté de vouloir nuire aux formateurs.



Sur ces éléments, je lui ai indiqué que :



Je comprenais certaines des remarques formulées mais qu’il convenait également de respecter certaines règles de fonctionnement de l’établissement notamment en ce qui concerne la respect de la hiérarchie (cf. engagement morale signée de tout SPV nouvellement recruté) ou les conditions de port et d’entretien des effets d’habillement (cf. Règlement départemental habillement
J’avais formulé certaines remarques aux équipes d’encadrement (Cf. ci-dessus).
Je comprenais son départ de la formation mais regrettais qu’il n’ai pas saisi l’opportunité de pouvoir échanger sur cet incident avec le Cdt ............ dès mardi matin.



Cet échange s’est conclu de faon compréhensive et courtoises et je me suis permis d’inviter cet agent a candidate de nouveau pour suivre cette formation et que si cela devait se faire au sein du GT ............, j’aurais une attention particulière à ce que cela se déroule sans incident. Par ailleurs je l’ai invité à ne pas hésiter à me contacter de nouveau pour tous renseignements complémentaires ou besoin d’échange.

Commandant ........................

Chef du Groupement Territorial ................

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aspv-du-35.forumgratuit.org
 
formation militaire au sdis 35!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ateliers de formation aux archives militaires
» Le centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM) de Dieuze a été officiellement inauguré le 21 octobre 2011.
» centre de formation initiale des militaires du rang
» Le brevet prémilitaire
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Administrateur. Action Sapeurs-Pompiers Volontaires membre GSNSPV affilié à la Fnact-CFTC. :: Actualité. :: Ille et Vilaine-
Sauter vers: